Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 08:24

Bassoniste et compositeur, né à Versailles le 15 mai 1773, il débute ses études musicales sous la direction de son frère, Michel-Joseph puis reçoit des leçons de Devienne pour le basson. A l'âge de 15 ans, il entre comme bassoniste dans la garde suisse à Versailles puis suit son frère dans la musique de la Garde nationale de Paris. Il servira ensuite l'Empire comme membre de la Chapelle impériale, puis les Bourbons comme premier bassoniste dans l'orchestre de la Chapelle royale. Admis comme professeur de basson à l'âge de 23 ans au Conservatoire de Paris à sa fondation en 1795, il y enseignera jusqu'en 1802 puis de 1824 à 1838. Ses talents de pédagogue se confirment dans l'écriture d'une méthode et d'études pour son instrument. Il s'affirme également comme un compositeur d'une fécondité exceptionnelle dans les domaines symphonique et instrumental avec de nombreux duos, trios, quatuors et quintettes à vent, des concertos et symphonies concertantes, auxquels s'ajoutent des pièces originales pour orchestre d'harmonie destinées au fêtes civiques (Marche militaire, Pas de manoeuvre), à la Garde impériale (Marches militaires et Pas redoublés en plusieurs livres) et à la Garde royale (Six Marches et pas redoublés s.d. dont la quatrième marche sur des thèmes de la Flûte enchantée). Ses Quatuors pour deux clarinettes, cor et basson témoignent d'une interférence indéniable de la musique militaire avec la musique de chambre, et de l'influence de Rossini.

François-René Gebauer sera nommé en 1814 Chevalier de la Légion d'Honneur par le roi Louis XVIII et compositeur de la musique de l'état-major de ses gardes.

 

Pour le flageolet, il nous laisse :

Vingt-quatre airs pour deux flageolets, op. 19. Paris, Imbault (s.d.).

Cote de bibliothèque : F Pc [Vm9.1505 et Vm9.1505A

 

 

Gebauer.1 

Gebauer.2 

 

 Transcription pour deux bassons par François-René Gebauer

du Barbier de Séville de Rossini

 

A découvrir : un enregistrement consacré aux quintettes à vent de François-René Gebauer par Le Concert Impromptu :

Lien sur Amazon.fr

 

Sources :

Charles Gabet. Dictionnaire des artistes de l'école française au XIXe siècle. Paris, 1834

François-Joseph Fétis. Biographie universelle des musiciens. Bruxelles, 1837

Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle. Editions Fayard, 2003. (article consacré à François-René Gebauer par Frédéric Robert)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

FILE0123.jpg

 

Recherche

Extraits audio

picto direct08

Les enregistrements ont été réalisés sur instruments historiques : flageolet anonyme XVIIIe, flageolet d'oiseau Tibouville Frere début XIXe, flageolet Thibouville-Lamy 3 clés fin XIXe, flageolet Laveissière 5 clés fin XIXe.

Les extraits n° 1 et 2 sont issus d'une captation de concert. Les autres extraits ont été enregistrés en studio (Oxygen Art Studio).

 

Marly-19.12.8

Philippe Perlot, flageolet français 

 

 Le%20flageolet%20fran%C3%A7aisQuantcast

Visites

Visiteurs du jour

musique