Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 11:38

Chaxelle.1.r

Quatre "Contredanses pour le Flageolet avec accompagnement de Guitare par M. Chaxelle" ont été publiées aux Editions Flatus. Intitulées l'Africaine, la Marocaine, Sauteuse et Waltzer, elles proviennent d'un recueil manuscrit datant de la première moitié du XIXe siècle portant comme frontispice l'inscription "Recueil de Romances et de Duos avec accompagnement de Guitare, à Mlle Eugénie Voisin" (collection privée Enrico Casularo). Ce recueil contient en grande partie des arrangements pour voix avec accompagnement de guitare réalisés par de célèbres compositeurs et guitaristes de l'époque (Pierre-Jean Porro, Antoine Marcel Lemoine, Guillaume-Pierre-Antoine Gatayes) d'airs d'opéra de compositeurs actifs à Paris à la fin du XVIIIe et au début du XIXe.

Ces contredanses pour le flageolet avaient déjà été publiées dans un précédent "Recueil des meilleures contredanses arrangées pour le Flageolet" publié à Paris par P.J. Chaxelle auprès de l'éditeur Jacques-Charles Frère (ca 1790). La contredanse est une danse populaire originaire de Grande Bretagne au XVIIe siècle et qui se diffusa rapidement au XVIIIe siècle en France. Elle était exécutée par des rangs opposés de couples de danseurs exécutant à tour de rôle une série de figures.

Les titres l'Africaine et la Marocaine révèlent la fascination qu'exerçait l'exotisme des cultures extra-européennes sur la société de l'époque. La Sauteuse et le Waltzer font référence à deux danses très en vogue.

 

Sauteuse.r

La Sauteuse, extraite du Bon Genre (1806)

 

La Sauteuse est une danse de couple en usage en France au début du XIXe, sous le Premier Empire, que l'on dansait généralement dans les bals après la valse. Elle consiste à sauter d'un pied sur l'autre, tout en tournant, le cavalier tenant sa dame enlacée par la taille. G. Desrat, dans son Dictionnaire de la danse (1895) indique qu'à la fin du XIXe siècle, elle était devenue "l'apanage de tous les mauvais valseurs".

Le Waltzer qui tire son origine de divers types de danses populaires autrichiennes et allemandes rencontra dès la fin du XVIIIe siècle un succès extraordinaire à Vienne puis dans toute l'Europe.

 

Anne Casularo-Kirchmeier a enregistré l'Africaine et la Marocaine avec Roberto Vallini (guitare romantique) sur un flageolet Grand (Paris, début XIXe) dans un programme de musique de salon début XIXe avec le Mortgage Groupe Ensemble. Cet enregistrement est disponible aux Editions Flatus.

 

Chaxelle.r

 

Anne Casularo-Kirchmeier enseigne la flûte à bec au conservatoire cantonal de musique de Sion (Suisse).

Pour la découvrir, un entretien radiophonique de la Radio Suisse Romande...

 

 

 

Partager cet article

Repost0

FILE0123.jpg

 

Recherche

Extraits audio

picto direct08

Les enregistrements ont été réalisés sur instruments historiques : flageolet anonyme XVIIIe, flageolet d'oiseau Tibouville Frere début XIXe, flageolet Thibouville-Lamy 3 clés fin XIXe, flageolet Laveissière 5 clés fin XIXe.

Les extraits n° 1 et 2 sont issus d'une captation de concert. Les autres extraits ont été enregistrés en studio (Oxygen Art Studio).

 

Marly-19.12.8

Philippe Perlot, flageolet français 

 

 Le%20flageolet%20fran%C3%A7aisQuantcast

Visites

Visiteurs du jour

musique